Olivâtre

Selon le dictionnaire de l’Académie française de 1798, « olivâtre » désignait une peau de la couleur d’olive, jaune et basanée. En 1986, rectification : se dit d’une carnation uniformément mate. Les Académiciens se sont aperçus en deux siècles que l’olive n’est ni jaune, ni basanée. Mate ? Mettons. On peut préférer le Littré, qui ne se mouille guère … Lire la suite Olivâtre